Jean Sébastien

Attention : moustiques aux aguets !

Vous l’aurez peut-être remarqué pendant vos randonnées et autres sorties de plein air en juin, les moustiques du Québec sont sortis et semblent toujours aussi déterminés. Voici quelques trucs pour vous protéger contre eux et les éloigner le plus possible.

Commençons par dresser un portrait de nos adversaires volants. Tout d’abord, il faut savoir que les moustiques sont attirés par les odeurs fortes et les couleurs sombres. Ils sont aussi particulièrement actifs tôt le matin, en fin d’après-midi et après le coucher du soleil. A noter que c’est seulement la femelle qui pique, le mâle se contente de nectar de fleurs et ne vient pas embêter les randonneurs. Mme Moustique devrait prendre exemple… Il existe plusieurs catégories de moustiques et insectes piqueurs mais les plus courants sont les maringouins qui se distinguent par leurs pattes très fines et une trompe très allongée. Il peut parfois y en avoir des dizaines qui vous tournent autour et vous suivent pour avoir leur repas. Dans une autre catégorie, on retrouve aussi les mouches à chevreuil et les brûlots (tellement petits qu’ils peuvent passer à travers les moustiquaires) dont les piqûres sont plus douloureuses.

mouche à chevreuil

Mouche à chevreuil

C-maringouin

Maringouin

brûlot

Brûlot

Bref, pour en revenir aux trucs et astuces, il est recommandé d’éviter savons et shampoings odorants ainsi que les parfums. Les moustiques sont capables de détecter les odeurs corporelles à des dizaines de mètres ! Les douches et bains avant une randonnée sont donc à éviter. Également, porter des couleurs claires plutôt que sombres. Les chapeaux munis de moustiquaires peuvent aussi être utiles pendant les heures de forte affluence et les journées très humides. Les vêtements longs tissés serrés sont assez efficaces pour protéger les bras et les jambes. Privilégiez donc pantalons et chemises (type technique) plutôt que shorts et tee-shirts. Et oui, il faut choisir entre le bronzage et les piqûres ! Il existe aussi, tout le monde le sait, des lotions pour éloigner les moustiques. La plus connue est probablement celle qui marche le moins bien : la fameuse citronnelle. Elle est active de 20 à 30 minutes seulement, ce qui fait qu’il vous faut la sortir de votre sac et vous en remettre très souvent jusqu’à épuisement du stock… Les chasses-moustiques les plus efficaces sont ceux à base de DEET (étiquetés 30% ou moins)[i] et d‘icaridine (étiquetés 20% ou moins)[ii] que l’on retrouve en pharmacie et dans certains magasins. Mais il est déconseillé de s’en mettre sur le visage et il faut se rincer les mains avant de manger pour éviter un contact entre le produit et la nourriture. C’est que ce n’est pas 100% naturel comme chasse-moustique…mais pour faire face, il faut parfois employer les grands moyens. Si besoin, vous pouvez demander l’avis d’un pharmacien sur ces produits. Aussi à savoir : un dépôt excessif de chasse-moustique sur les vêtements techniques aura pour effet une usure prématurée.

Enfin, un dernier petit truc : pour connaître le degré d’activité par secteur géographique de certains moustiques, il est possible de consulter des bulletins émis par les principaux organismes de prévision météo du Canada. Ne pensez plus aux moustiques maintenant !

Bonne randonnée !

Jean-Sébastien W.

[i] Personne de 12 ans ou plus à l’exception des femmes enceintes

[ii] Personne de 12 ans ou plus à l’exception des femmes enceintes

Laisser un commentaire

*